4 conseils pour bien choisir mon traiteur de mariage en contexte de COVID-19

Publié par Benoit Lazzarotto le

Suite de notre série d’articles sur l’adaptation de l’événementiel traiteur au contexte post-confinement.

Qu'est-ce que le COVID-19 change pour les traiteurs ?

Les événements liés au COVID-19 (confinement, reprise progressive de l’activité, persistance de la circulation du virus) ont plusieurs conséquences directes sur l’activité des traiteurs accompagnant les nouveaux mariés en France : 

Impacts financiers majeurs. 

Selon les situations, et d’après l’observation de la situation en-cours, l’impact sur l’activité des traiteurs sera d’environ six à neuf mois de chiffre d’affaires perdus, selon qu’on observe un retour à une activité normale à partir du dernier trimestre de l’année. Ces six mois de chiffre d’affaires, pour les traiteurs spécialisés dans le mariage, ont un poids relatif supérieur à 50%, plutôt de l’ordre de 60 à 80%. En effet, les mariages se pratiquent de nos jours plutôt à la belle saison, d’avril à octobre (tandis qu’on les vivait, de manière équitable, à toutes saisons au milieu du XIXe siècle !)

Incertitude sur le maintien des événements

La tendance fut à l’amélioration de la situation sanitaire jusque fin juillet, puis un second pic est apparu à la faveur des congés du mois d’août. Le virus restera une menace sur l’événement tant qu’un vaccin n’est pas trouvé. Si bien que les événements ne pourront être totalement confirmés que quelques semaines avant leur survenance

Surcharge des agendas

Dans le milieu des événements professionnels comme celui des mariages, le report de la majorité des réunions d’une année risque de créer un embouteillage dans les agendas, avec la superposition des événements à des dates similaires

Renforcement de la démarche RSE (Responsabilité Environnementale et Sociale). 

L’émergence du virus a renforcé la conviction d’une large partie des Français de la nécessité de porter un soin attentif à notre impact sur les ressources de la planète et les conditions d’emploi des travailleurs. 

Quel impact sur mon choix de traiteur ?

  1. Évitez les traiteurs qui sollicitent un acompte significatif (>20%) à plus de 3 mois d’avance. Vous n’avez pas de certitudes sur la solidité financière de votre prestataire, ni même sur la réalisation effective de votre événement 
  2. Assurez-vous de pouvoir ajuster le nombre d’invités au dernier moment. Demandez à votre traiteur de pouvoir ajuster de +/- 30% jusque 15 jours avant votre événement, et sollicitez-le par avance pour connaître l’impact tarifaire que cela aurait. S’il refuse, c’est certainement l’interlocuteur inapproprié 
  3. Interrogez-le sur le protocole sanitaire qu’il va suivre pendant l’événement pour éviter les contaminations croisées entre le personnel et les convives. Il peut être force de conseil pour le passage des consignes auprès de vos invités
  4. Choisissez un traiteur responsable en matière écologique. Demandez à ce qu’il évite l’usage du plastique, et un emballage réduit au minimum lors de votre événement. Par exemple, évitez l’usage de verrines en plastique pour le cocktail. 

Pour conclure ce chapitre, pensez également que le plus important pour réussir votre mariage pendant ce contexte est de rassurer vos invités sur votre capacité à garantir leur santé. Pour cela, la salle de mariage tout comme les traiteurs sont vos alliés pour une parfaire communication auprès de vos convives.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *